1 / 25
slider modesheet modefullscreen mode

 

Adrien Nowak

L'Autre Ballon Rond

→  commander un tirage papier

Lorsque nous nous baladons dans les villages de France, nous savons que nous allons trouver une église au centre, souvent accompagnée d'un monument aux morts. En Chine, peu importe le village traversé, il y aura toujours un terrain de basketball en son centre. Toujours. Celui-ci se trouve souvent dans un état délabré dans les petits villages, servant de séchoir pour le riz, de parking, ou de stockage de bois.
Historiquement, la Chine est le pays du tennis de table et du badminton. Mais depuis l'arrivée du joueur de basket chinois Yao Ming en NBA en 2002, le pays s'est pris de passion pour ce sport. Bien après la retraite de ce joueur, la NBA a continué à étendre son influence en Chine qui représente un marché potentiel de 1,5 milliard d'habitants. Une aubaine pour la ligue nord-américaine. Elle organise des matchs sur le sol chinois, les fast-foods offrent des cadeaux estampillés NBA, les publicités des magasins de sport ont pour effigies des joueurs de NBA, les gens se baladent dans la rue en arborant des maillots de basket, etc.
Mais c'est sans compter les influences géopolitiques entre les Etats-Unis et la Chine. En effet, des membres de la NBA prennent position par rapport aux manifestations qui se déroulent à Hong-Kong, ce qui déplaît fortement à la Chine.
De plus, la Chine a montré un important intérêt pour ce sport en organisant en 2019 la coupe du monde de basketball.