+33 (0)6 28 58 29 52

laureboyer77[at]gmail.com

bio en

Née près de Genève, j'ai vécu notamment en Polynésie, en Bretagne et en Guyane. Après des études d'histoire et une période d'enseignement, j'ai décidé de me consacrer à la photographie. Je vis et travaille désormais à Paris.
En 2015 je rejoins le collectif X23, un groupe de photographes de diverses sensibilités, artistiques ou documentaires.
Ma photographie s'intéresse à l'humain et au temps long, à l'individu face aux grands mouvements économiques, sociaux ou culturels.
Quelles que soient leurs origines, leur culture, leur métier, les individus sont soumis aux avancées et aux soubresauts de l'histoire. Dans un monde rétréci par une interconnexion constante et une "mondialisation" aux contours indéfinis, les événements, même lointains, se répercutent concrètement et instantanément sur la vie de chacun. Quelle part de libre-arbitre nous reste-t-il ?
Je cherche à comprendre l'individu, sa singularité, sa liberté dans une société parfois aveugle à l'humain.

Born near Geneva, I lived in Polynesia, Brittany and French Guiana. After studying history and a period of teaching, I decided to devote myself to photography. I now live and work in Paris.
In 2015 I joined the X23 collective, a group of photographers of various sensibilities, artistic or documentary.
My photography is interested in the human and the long term, in the individual in the face of great economic, social or cultural movements.
Regardless of their origins, culture or profession, individuals are subject to the advances and upheavals of history. In a world narrowed by constant interconnection and indefinite "globalization", events, even remote ones, have a concrete and instantaneous impact on people's lives. How much free will do we have left?
I seek to understand the individual, his singularity, his freedom in a society that is sometimes blind to humans.

Translated with www.DeepL.com/Translator

Laure Boyer

Based in Paris (France)

portfoliorsssee archive

#NousToutes

Transit Time - Ship is my home

Dans les grands ports industrialisés, étendus, ultra-sécurisés, les escales d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec celles d'autrefois.

Vague orange pour l'Aquarius

Une vague orange citoyenne pour l'Aquarius. Place de la République, Paris, 6 octobre 2018.

L'acte 23 des Gilets jaunes

Transit Time - Hello my friend - Le Havre du Seamen's club

Dans les ports, des associations composées de bénévoles et salariés tentent de briser l'isolement des marins lors des escales.

La Nuit du chasseur

21 portraits pour le 21e RIMa

Série de portraits réalisés pour le centenaire de la devise du 21e RIMa de Fréjus.

Bloquons la République des pollueurs

Trois ONG engagées dans une grande action de désobéissance civile en faveur du climat

Sixteen

Sixteen, ma fille a eu seize ans.

Transit Time - Le Happy Pelican

5h25, le jour se lève sur le port du Havre. Le Happy Pelican, un chimiquier de 113m de long battant pavillon anglais, s'approche des côtes.

Tuaille en campagne

Une pratique ancienne inscrite au patrimoine culturel immatériel de la France depuis 2012.

Jour de tonte

Haut plateau de Canjuers, mai 2017. Jour de la tonte annuelle des brebis. En juillet 2019, le championnat du monde de tonte de moutons aura lieu à Dorat en Hau (...)