1 / 26
slider (26)contact planche (35)fullscreen (26)

 

Karoll Petit

Nivyne, la magie du souffleur de verre

→  commander un tirage papier

Wilfried Allyn, on dirait presque "né" en 1974 dans un atelier de soufflage de verre, passionné depuis le début par cette matière, la voie était tracée, inévitable et ce malgré quelques études scientifiques universitaires.
Formé en interne mais toujours en apprentissage plus de 20 ans après ses débuts, aujourd'hui encore il se concentre pour (ré)inventer des techniques nouvelles pour des modèles actuels.
Passionné, perfectionniste, contemporain sont les adjectifs les plus pertinents pour le décrire.

Wilfried Allyn a repris le flambeau familial et a créé son entreprise, Nivyne, en 2008. Dans l'atelier, ils réalisent des pièces qui proviennent de la créativité de leurs clients, soit directement, soit via des cabinets de design. Certains parmi les plus prestigieux.
Mais ils produisent, Wilfried Allyn et sa femme Véronique également depuis peu leur propre collection : "Triple V".

Le souffleur de verre au chalumeau dessine et fabrique des prototypes pour la verrerie de laboratoire, les entreprises de thé, et des objets décoratifs en verre filé ou soufflé. Il utilise des cannes de verre de 1m50 de long et de différents diamètres, pour la réalisation de l'objet qu'il veut créer. Il se sert d'un chalumeau pour chauffer le verre afin de le ramollir et de le façonner. D'un souffle léger il donne la forme désirée. Le verre travaillé par le souffleur au chalumeau est le « borosilicate » qui possède une bonne résistance aux chocs thermiques.


Toutes les pièces creuses sont soufflées à la bouche, lors du travail sur le tour de verrier, le petit tuyau blanc que le souffleur prend dans sa bouche, lui permet de souffler par l'intérieur de la canne de verre qui est creuse.
Les petites pièces qui ne sont pas fabriquées, à l'aide du tour (ex : bec de théière), sont soufflées directement à la bouche.
Les pièces pleines (pions du jeu d'échecs, petits personnages ou animaux...) sont en verre filé. Elles ne sont pas soufflées, mais travaillées directement au chalumeau, à l'aide de baguettes pleines.

J'ai rencontré Wilfried Allyn dans un salon de décoration et design, j'ai ensuite travaillé pour l'entreprise Nivyne pour photographié ses objets en studio et il m'a ensuite commandé un reportage sur son atelier.
C'est une entreprise qui m'a interpellée parce qu'elle est à l'échelle humaine, elle embauche, respecte ses employés, on sent qu'il y fait bon vivre et bien sûr, le souffleur de verre est un savoir faire hors du commun.