1 / 19
slider modesheet modefullscreen mode

 

Jonathan Philippe Lévy

TOURISME SOVIETIQUE - UN JOUR A BARENTSBURG

→  commander un tirage papier
EN | FR

Barentsburg est une position russe intéressante. Héritée de l'époque soviétique de l'après-guerre, il s'agit officiellement d'une ville minière qui produit encore deux navires entiers par an. Il se dit cependant que la position est géostratégique pour la Russie. Elle permet de prétendre à la souveraineté territoriale sur les eaux situées en mer de Barents. En effet, avec le réchauffement climatique, l'exploitation gazière deviendra rentable d'ici quelques années, et les Russes ne veulent pas abandonner la position.
Sous gouvernance russe, au travers de l'entreprise publique Artkitkougol, la mine est toujours en activité, et ce depuis 1932.
Le salaire se situe autour de 500€ mensuels, soit 5 fois plus que sur le continent.
On y trouve à l'époque environ 200 mineurs (1200 d'après le guide qui reconnaît toutefois le chiffre "peut-être surévalué"), et 80 enfants qui fréquentent l'école.

Barentsburg is an interesting Russian position. Inherited from the post-war Soviet era, it is officially a mining town that still produces two full ships a year. However, it is thought that the position is geostrategic for Russia. It allows to claim territorial sovereignty over the waters in the Barents Sea. Indeed, with global warming, gas exploitation will become profitable in a few years' time, and the Russians do not want to abandon the position.
Under Russian governance, through the state-owned company Artkitkougol, the mine has been in operation since 1932.
The salary is around 500€ per month, 5 times more than on the continent.
At the time, there were about 200 minors (1200 according to the guide, who nevertheless acknowledged the "perhaps overestimated" figure), and 80 children attending school.