1 / 36
slider (36)contact planche (36)fullscreen (36)

 

Idhir Baha

Leïla, une médecin de campagne - Dordogne

Leïla, a country doctor - Dordogne

→  commander un tirage papier
EN | FR

Leïla a 32 ans. Jeune médecin, elle a beaucoup voyagé dans le cadre de ses études et de ses formations. Cameroun, des pays d'Amérique du Sud, Guyane, des grandes villes de l'Hexagone: son dernier stage l'amène pourtant dans une France faite de hameaux, parfois oubliée et isolée. Diplômée médecin généraliste, Leïla y reste par amour, et pose ses valises dans la région de Villefranche-du-Périgord, un village de 800 habitants en Dordogne où elle exerce en tant que remplaçante dans le cabinet d'un confrère bientôt retraité. Jour et nuit, elle avale les kilomètres et les heures de consultation à domicile, à la rencontre d'une population souvent âgée et démunie de soins. Médecin de campagne. La jeune française est passionnée par son travail, et la vie à laquelle il renvoie. Ce département est classé zone médicalement désertée, mais Leïla n'y exerce pas encore à temps plein. À une heure de route de chez elle, au centre hospitalier de Villeneuve-sur-Lot, dans le Lot-et-Garonne, elle enfile sa tenue d'urgentiste, une quarantaine d'heures par mois. « L'hôpital, les visites en cabinet et à domicile en libéral, les astreintes depuis mon domicile : c'est un équilibre, et pour l'instant, c'est ce qui me convient». 
La jeune docteur est aussi jeune propriétaire, et s'enracine dans cette campagne française au rythme des travaux de rénovation. En 2019, en France, l'accès aux soins médicaux est toujours un défi dans certains territoires. Ce service vital est inégalement réparti et les plans ministériels se succèdent pour essayer d'y remédier. Motiver les jeunes diplômés à s'installer est un enjeu de taille.

Leila is 32 years old. As a young doctor, she travelled extensively during her studies and training. Cameroon, South American countries, French Guiana, major French cities: her last internship brought her to a France made of hamlets, sometimes forgotten and isolated. Graduated as a general practitioner, Leïla stays there out of love, and settles in the region of Villefranche-du-Périgord, a village of 800 inhabitants in the Dordogne where she works as a replacement in the office of a colleague who is soon to retire. Day and night, she swallows the kilometres and hours of consultation at home, meeting an often elderly and careless population. Field doctor. The young Frenchwoman is passionate about her work, and the life to which it refers. This department is classified as a medically deserted area, but Leïla does not yet work there full time. An hour's drive from home, at the Villeneuve-sur-Lot hospital centre in Lot-et-Garonne, she puts on her emergency room clothes, about 40 hours a month. "The hospital, private office and home visits, on-call duty from home: it's a balance, and for now, it's what suits me. 
The young doctor is also a young owner, and is rooted in this French countryside at the pace of the renovation work. In 2019, in France, access to medical care is still a challenge in some territories. This vital service is unevenly distributed and there is a succession of departmental plans to try to address it. Motivating young graduates to settle is a major challenge.